L'Ecole Senshin Ikenobo

L'École Ikenobo, née au 6ème siècle, est la plus ancienne école d'art floral du Japon et n'enseignait au début que les styles traditionnels, Rikka et Seika.

Au 19ème siècle, au contact de l'occident, on assiste à l'apparition du Moribana et à la création de nouvelles écoles.

Dans cette mouvance de renouveau, Yudo Moroizumi, descendant du moine Sensho Ikenobo, fonde sa propre école en 1930 dans le double soucis de moderniser l'Ikebana et de préserver la tradition.

A la mort de Maître Yudo Moroizumi en 1950, le titre de Iemoto passe à son fils Maître Yusho Moroizumi qui poursuit dans les pas de son père. L'actuel et troisième Iemoto est une femme : Maître Yuyo Moroizumi. Ainsi est née l'École Sensho Ikenobo, basée dans le Kyushu.

En 2006 l'école de Kokura devient Senshin Ikenobo, elle s'est développée dans tout le Japon, d'Okinawa à Hokkaido et fait partie des 10 plus grandes Écoles d'Ikebana. Elle compte quelques 40000 Professeurs et plus de quatre-vingts lieux d'enseignement et d'exposition, ainsi que des antennes aux États-Unis et en Europe.

Elle a la particularité, avec l'École Ikenobo dont elle descend, de continuer à enseigner les styles traditionnels, tout en s'attachant à évoluer sans cesse dans les formes les plus contemporaines de l'Ikebana.

Le Iemoto de l'école Senshin Ikenobo est actuellement Monsieur Sato Kenichi

 site de l'école du Japon


Les échanges avec l'école Senshin Ikenobo


Invitation des grands maîtres à venir enseigner en France
Pratique avec Tadjima Sensei, Osako Sensei, Asada Sensei...

Tajima Sensei appartient au groupe des 7 grands professeurs de l'Ecole Senshin Ikenobo. Au Japon,elle est une des spécialistes en moribana, l'Ikebana contemporain. En février 1998, Tajima Senseï est venue à Toulouse pour enseigner aux élèves de Marette Renaudin. Une trentaine de personnes ont pu bénéficier de la richesse de cette semaine de pratique avec Tajima Senseï.

En juillet-août 2002, l'Ecole de Toulouse a organiséen Ariège, un stage de Moribana sous la direction de Tajima Senseï. Une quarantaine d'élèves venues de toute la France ont participé à cette semaine. Lors de ce stage, Maître Tajima Nasuko était accompagnée de sa fille, Tomomi Kurihara, Maître de calligraphie, ainsi que de ses deux petites filles qui ont participé au stage, ce fut l'occasion d'un échange avec les enfants de l'Ecole de Toulouse.

En Novembre 2006, Marette Renaudin organise une exposition à Toulouse dans son école en duo avec Tajima sensei. A cette occasion, Tajima sensei est reçu à la mairie de Toulouse pour une démonstration exceptionnelle dans la salle Gervais du Capitole.

voir cette exposition

En aout 2008, Marette Renaudin organise un stage d’une semaine dans les alpes suisses, dirigé par Tajima sensei et Osako Sensei, également grand professeur de l’école du Japon spécialiste du seika. En 2005 et 2009, Tajima Sensei amène en France avec elle, une délégation des plus grands professeurs de l’école pour réaliser une exposition et des démonstrations lors de notre manifestation « Ecriture Florale » au Parc Oriental de Maulèvrier. En 2009, nous avons eu l’honneur d’accueillir pour la première fois en France le directeur de l’école Senshin Ikenobo, Mr Sato Kenichi.

Osako Sensei nous a fait l'honneur de revenir en Juillet 2013 pour un grand stage de style traditionnel, le Seika. Elle a prévu de revenir l'été 2016.

voir les photos du stage de 2013

L'exposition de Mars 2014:

L’exposition a été dirigée par un grand maître d’Ikebana de l’école Senshin-Ikenobo, Madame Kazuko Asada, venue spécialement du sud du Japon pour cette occasion. Cette exposition a été consacrée exceptionnellement aux styles les plus traditionnels de l’Ikebana, les Rikkas : paysages monumentaux, jadis offerts aux bouddhas, nuancés par des styles Kakebana (fleurs suspendues) : arrangements des lettrés, légers et poétiques qui furent l'origine des fleurs pour la cérémonie du thé au 16ème siècle. Monsieur Yuichi Sato, Fukuiemoto, fils du directeur de l’école Senshin-Ikenobo, nous fait également l’honneur de sa présence lors de cette manifestation.

En collaboration avec le consulat du Japon à Marseille, l’exposition a été inauguré par Monsieur SATO Masaaki, Consul Général du Japon à Marseille.

 00-Asada et Renaudin sensei  Inauguration (1)   02-Tlse2014

Voir les photos de cette exposition

Avril 1999 : Premier voyage

Pour la première fois, au printemps 1999, Marette Renaudin organise un voyage d'étude à Kokura dans le Kyushu. Elle emmène un groupe de 17 élèves étudier pendant une dizaine de jours au sein même de l'Ecole Senshin Ikenobo. Cette session spéciale d'enseignement avec les plus grands maîtres de l'Ecole comprend l'étude du Seika avec Maître Tachimoto, l'étude du Rikka avec Maître Doï, l'étude du Moribana avec Maître Nagasé et une journée d'étude dans la maison traditionnelle japonaise de Maître Tadjima.

Juillet 2004 : Deuxième voyage

Lors de l'été 2004, un deuxième voyage d'étude au Japon a permis à une vingtaine d'élèves de l'Ecole de Toulouse d'étudier au sein de l'Ecole Senshin Ikenobo avec les plus grands maîtres de cette école.

Juillet 2010 : Troisième voyage

Juillet 2010, Marette Renaudin, assisté de Cylène Bleyer, emmène 25 élèves dans le Kyushu, pour 8 jours de cours intensifs au sein de l’école de Kokura sous la direction de 5 grands professeurs actuels de l’école senshin ikenobo. Shirahashi sensei, Asada sensei et Iwamizu sensei, pour l’étude du Rikka. Et Tajima sensei, pour l’étude du moribana. Ce voyage sera aussi l’occasion d’un séjour dans le Japon traditionnel : deux jours dans la montagne ancestrale du Kyushu, et cinq jours pour une découverte de la ville de Kyoto et de ses jardins.

Voir les photos de ce voyage d'étude

Le prochain voyage est prévu en Juillet 2015.